Samedi 26 Janvier 2019

<-- ^ -->

Col de la Sure (Chartreuse)

Sommet : 1675m      Dénivelé : 950m      Bon Skieur


Stéphane Ravanel


Carte IGN
Photos aériennes
Col de la Sure - Romain, Fred et Max profitent du panorama...

Départ du campus vers 7h30, direction le monastère de Currière pour ce que l'on espère être une belle journée de ski de rando en Chartreuse. Au début, ça se présente plutôt bien: on peut chausser au parking, on passe les tunnels sans incident, le ciel est bleu avec seulement quelques voiles nuageux anecdotiques, le soleil illumine le haut des falaises... Dans la forêt la neige tombée mercredi semble préservée et est encore bien légère. En approchant du col de la Charmille ça se gâte, la neige commence à botter sous les peaux et on entre dans un beau brouillard qui ne nous lâchera pas. On poursuit en direction du col de la Sure en longeant la Petite puis la Grande Vache, visibilité réduite, peaux qui bottent, et pour finir un bon petit vent du nord pour nous rafraîchir ! On décide de s'arrêter au col, pas de Grande Sure pour cette fois, même si le sommet n'est pas loin on ne voit même par les premières pentes et les conditions de neige ne semblent pas terribles. On poursuit notre sortie de ski de randonnée nordique en retournant au col de la Charmille sans enlever les peaux, c'est dire si la pente est raide ! Pause casse-croûte express au col avant d'attaquer la descente. Les 300 premiers mètres de dénivelé sont plutôt sympathiques, neige poudreuse encore légère et végétation pas trop dense, de quoi faire quelques beaux virages. Par la suite c'est un peu de 'ski sanglier' pour rejoindre la trace de montée, est-ce que tout le monde a apprécié, je n'en suis pas sûr... A partir de là on reste sagement sur la trace de montée sauf pour certains qui empruntent 2 raccourcis histoire de faire quelques virages supplémentaires. Retour aux voitures vers 15h, puis au campus vers 17h.

Petit bilan de cette première sortie en tant qu'encadrant : soyons honnêtes, ce n'était pas du grand ski mais une sortie de ski de rando où la météo n'aura pas été à la hauteur des prévisions (ceux qui veulent avoir une idée du paysage peuvent regarder la sortie Caesug du 3 mars 2013) ; beaucoup de partie plates, et oui, même à la descente il faut parfois pousser sur les bâtons ; une forêt assez dense par endroit, Max a regretté de ne pas avoir de tronçonneuse, mais ça fait partie des charmes de la Chartreuse ; nous sommes partis à 8 et rentrés à 8, sans bobo, contents de notre journée en montagne, c'est le principal (au passage un grand merci à Fred pour le co-encadrement de la sortie).

A une prochaine (sauf si le Président me vire...).

Stéphane

PS: pour ne pas alourdir le CR je n'ai pas parlé de l'une des 2 voitures qui a visité la vallée du Guiers Mort avant d'arriver à Currière, de Romain qui serait bien resté plus longtemps au col de la Sure tellement il trouvait le climat agréable, des skis de Jean-Marie qui avaient une furieuse envie de se croiser, de la difficulté à trouver un bistrot sur la route du retour (ce qui sera finalement fait à Voreppe), des bouchons sur la rocade...

 

-